Main Theme.PNG

Advance. Elevate. Innovate.
Sponsored by Canadian Atlant

117 DAYS TO THE EVENT
When
May 26, 7:00 a.m. – May 27, 5:00 p.m.
Location
Hotel Bonaventure Montréal,
900 Rue De La Gauchetière O, Montréal, QC H5A 1E4, Canada
Save the date!
Register Now
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • YouTube
  • TikTok

AVIATION INNOVATIONS CONFERENCE 

CONFÉRENCE SUR LES INNOVATIONS AÉRONAUTIQUES

English

Time is slipping away. Governments have agreed to a 40% reduction in carbon emissions by 2035, but climate change is not waiting. Floods, droughts and violent storms are increasing in frequency, while the Arctic Ocean is losing its ice. Innovation is needed to cut Greenhouse Gas (GHG) emissions, and aviation is the most difficult mode of transport to adapt.

No one disputes that jet engine emissions are large contributors to climate change. The aviation industry is working hard to reduce their GHG emissions. Electrically-powered airplanes are being tested with batteries and hydrogen fuel cells, although significant change will take decades.

Sound economic arguments support the continuation jet passenger travel. The convenience and speed of jets allow face-to-face meetings on a global scale, and carbon emissions are easily to cut in other sectors of the economy. No similar justification exists for cargo jets. Air cargo could be transported with electric airships to meet the needs of shippers, with zero-GHG emissions.

The advantages of electric airships are two-fold. First, they use less energy per tonne-kilometer because they are buoyant and require fuel only for propulsion. Second, airships are so big that hydrogen fuel tanks can be stored easily, without compromising space for passengers or freight.

Northern Canada is an ideal place to begin electric airship cargo operations. Northern latitudes are experiencing unreliable ice roads and melting permafrost. Electric airships could transportation large loads across the wild terrain at lower costs and zero environmental impact. This sparsely populated area would also be acceptable for the introduction of remotely piloted airships.

Year-round cargo airship service would transform the Northern economy and improve its resilience. Food insecurity, bad housing and poverty could be banished from the indigenous communities. The mining industry would be able to gain economic access to rich mineral deposits and wind power. Wind turbine blades could be moved to remote wind farms to power mines, Arctic homes and businesses. In short, the Northern economy would become more sustainable and richer.

Airship developments are underway in Brazil, Russia/Israel, France/China, U.K., U.S. and Canada. Like Rip Van Winkle, after sleeping for many decades, the airship industry has awoken, teeming with new design ideas and opportunities.

 

The 2022 Aviation Innovations Conference brings together representatives from all segments of the aerospace and aviation supply chains. You should participate in these packed days because you are a stakeholder in this critical industry, either as an airship manufacturer, fixed base operator, logistics provider, First Nations leader, government policymaker/regulator, academic, consultant, investor, student, or as an environmentalist.

Why attend?

  • Connect with other leaders and be a part of the conversations moving aviation & aerospace forward in Canada. 

  • Connect with one another. Whether you attend, exhibit or participate in one of our networking sessions, you’ll come away with leads to further grow your business in North America by connecting with local and global industries.

  • Showcase your research and academic industry partnerships.

  • Connect with industry-leading employers and learn more about the latest innovations in aviation and aerospace.

Who should attend?

  • Leaders and innovators from the mining, energy, manufacturing, distribution, aviation and aerospace sectors.

  • Individuals with interest in exploring the advantages airships and associated technologies can bring to their communities.

  • Representatives of Government and Industry

  • Educators and students interested in airship technology (Engineering, Aerospace, Environment, Aviation, etc...)

Français

Le temps nous échappe. Les gouvernements ont convenu d'une réduction de 40 % des émissions de carbone d'ici 2035, mais le changement climatique n'attend pas. Les inondations, les sécheresses et les tempêtes violentes sont de plus en plus fréquentes, tandis que l'océan Arctique perd sa glace. L'innovation est nécessaire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), et l'aviation est le mode de transport le plus difficile à adapter. Heureusement, les dirigeables électriques peuvent réduire considérablement l'empreinte carbone du fret aérien, si le monde a la sagesse d'investir pour amener la technologie du dirigeable à maturité.

 

Personne ne conteste que les émissions des moteurs à réaction contribuent largement au changement climatique. L'industrie aéronautique travaille dur pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Des avions à propulsion électrique sont testés avec des batteries et des piles à hydrogène, mais il est peu probable qu'un changement significatif de l'empreinte carbone de l'aviation à voilure fixe soit atteint avant de nombreuses années. Le vol aérostatique, en revanche, offre une voie simple et bien comprise vers des vols plus écologiques.

 

S'il existe des arguments économiques solides en faveur de la poursuite du transport de passagers par avion, qui rend possible les réunions en face à face à l'échelle mondiale, il n'existe pas de justification similaire pour les avions cargo. Le fret aérien pourrait être transporté par des dirigeables électriques pour répondre aux besoins des expéditeurs, avec des émissions de gaz à effet de serre nulles. Les dirigeables électriques consomment moins d'énergie par tonne-kilomètre parce qu'ils flottent et n'ont besoin de carburant que pour leur propulsion, et ils sont si grands que les réservoirs d'hydrogène peuvent être stockés facilement, sans compromettre l'espace pour les passagers ou le fret.

 

Le nord du Canada est un endroit idéal pour commencer les opérations de fret par dirigeable électrique. Les latitudes nordiques connaissent des routes de glace peu fiables et la fonte du permafrost. Les dirigeables électriques pourraient transporter de grandes charges sur ce terrain sauvage à moindre coût que les avions et sans aucun impact sur l'environnement. Cette zone faiblement peuplée serait également acceptable pour l'introduction de dirigeables pilotés à distance.

 

Un service de transport par dirigeable toute l'année transformerait l'économie du Nord et améliorerait sa résilience. L'insécurité alimentaire, les mauvaises conditions de logement et la pauvreté pourraient être bannies des communautés indigènes. L'industrie minière pourrait avoir un accès économique aux riches gisements de minéraux et à l'énergie éolienne. Les pales des éoliennes pourraient être déplacées vers des parcs éoliens éloignés pour alimenter les mines, les maisons et les entreprises de l'Arctique. En bref, l'économie du Nord deviendrait plus durable et plus riche. Et le Canada se positionnerait comme un pionnier dans ce qui promet de devenir une énorme industrie mondiale, alors que les dirigeables transforment le tourisme, le transport intercontinental, la foresterie et d'autres industries, et libèrent de nombreuses régions du monde, des îles aux pays pauvres enclavés d'Afrique en passant par la Sibérie, la Patagonie et l'Amazonie, des inconvénients logistiques paralysants.
 

Des projets de dirigeables sont en cours au Brésil, en Russie/Israël, en France/Chine, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada. Comme Rip Van Winkle, après avoir dormi pendant plusieurs décennies, l'industrie du dirigeable s'est réveillée, regorgeant de nouvelles idées de conception et d'opportunités. La conférence 2022 sur les innovations dans l'aviation rassemble des représentants de tous les segments des chaînes d'approvisionnement de l'aérospatiale et de l'aviation. Vous devriez participer à ces journées bien remplies parce que vous êtes une partie prenante de cette industrie critique, que ce soit en tant que fabricant de dirigeables, opérateur de base fixe, fournisseur de logistique, leader des Premières Nations, décideur/régulateur gouvernemental, universitaire, consultant, investisseur, étudiant, ou en tant qu'environnementaliste.

Pourquoi y assister ?

  • Connectez-vous avec d'autres leaders et participez aux conversations qui font avancer l'aviation et l'aérospatiale au Canada.

  • Connectez-vous les uns aux autres. Que vous assistiez, exposiez ou participiez à l'une de nos sessions de réseautage, vous repartirez avec des pistes pour développer davantage votre entreprise en Amérique du Nord en vous connectant avec les industries locales et mondiales.

  • Présentez vos partenariats de recherche et d'industrie universitaire.

  • Connectez-vous avec des employeurs leaders de l'industrie et apprenez-en plus sur les dernières innovations dans l'aviation et l'aérospatiale.

Qui devrait être présent?

  • Leaders et innovateurs des secteurs minier, énergétique, manufacturier, de la distribution, de l'aviation et de l'aérospatiale.

  • Les personnes intéressées à explorer les avantages que les dirigeables et les technologies associées peuvent apporter à leurs communautés.

  • Représentants du gouvernement et de l'industrie

  • Enseignants et étudiants intéressés par la technologie des dirigeables (Ingénierie, Aérospatiale, Environnement, Aviation, etc...)

Main Theme 2.PNG
OUR SPONSORS
Find out more about sponsorship opportunities here
ISOPOLAR_edited.png
32143_607995469226528_431995169_n_edited
CanadianAtlantCompany_Logo_Outline_Red.p
Atlas Logo 1200X600 pxl.png
Acclivix Aviation Safety Solutions - Bla
May 26, 7:00 a.m. – May 27, 5:00 p.m.
Hotel Bonaventure Montréal,
900 Rue De La Gauchetière O, Montréal, QC H5A 1E4, Canada